conseils maison pro

Comment bien choisir sa caméra de vidéosurveillance ?

Selon une étude effectuée en 2019 et publiée par le Market Research Future, le marché des caméras de surveillance domestique pèsera en 2023 près de 1,3 milliard de dollars. Un chiffre hallucinant qui met en exergue l’importance croissante accordée par les particuliers à la sécurité de leur bien.

Pourquoi avoir une caméra de surveillance ?

Les caméras ont fait leur entrée dans le domaine de la surveillance vers la première moitié des années 1940. Mais leur usage ne va s’amplifier que dans les années 1980-1990 notamment au Royaume-Uni ou elles étaient utilisées dans la surveillance publique.

Depuis le début de ce siècle, leur usage va complètement se démocratiser. Les particuliers font ainsi de plus en plus recours aux caméras pour surveiller leur maison, leur appartement, leur jardin ou encore leur lieu de travail.

Cet engouement pour cet outil de sécurité est dû à l’augmentation des cambriolages dans les domiciles. En France par exemple, on estime que chaque année, les ménages sont victimes de près de 400 000 cambriolages ou tentatives de cambriolage.

Dans ce contexte d’insécurité, l’usage des caméras de surveillance permet non seulement de surveiller son domicile, d’identifier les malfrats, de dissuader toute forme d’infraction grâce à une alarme, mais aussi d’alerter la police.

Toutefois, il existe sur le marché de nombreux types de caméras de surveillance. Il faut donc faire son choix en tenant compte d’un certain nombre de paramètres.

Quels sont les critères utiles dans le choix d’une caméra de surveillance ?

Dans le choix de votre outil de dissuasion, l’un des tout premiers critères qui entrent en jeu est la vision que vous désirez avoir de votre logement. Celle-ci peut être locale, mobile ou locale et mobile à la fois.

Dans le premier cas, une fois que votre caméra est installée, vous pouvez visualiser l’ensemble des images qu’elle vous renvoie sur un écran d’ordinateur ou de télévision dans votre appartement ou dans votre maison.

Dans le deuxième cas, les images renvoyées par la caméra de surveillance peuvent être visualisées depuis un smartphone ou un ordinateur. Ce type d’installation nécessite toutefois des caméras intégrant un Protocol internet. Vous avez donc besoin d’une connexion 3G, 4G, voire 5 G pour regarder les images à distance ou à domicile.

Dans le troisième cas, il s’agit d’une installation qui vous permet d’avoir accès aux images de surveillance depuis votre ordinateur, un smartphone ou depuis un écran. Réalisée sur mesure, cette alternative offre plus de sécurité.

Une caméra avec fil ou sans fil…

Sur le marché des caméras de surveillance, les modèles filaires ou non filaires sont les plus répandus. Il vous revient de faire le choix entre une caméra filaire équipée d’un port Ethernet ou une autre équipée d’un Wi-Fi. Il existe toutefois des modèles intégrants les deux options. Il s’agit le plus souvent de caméra de surveillance extérieure professionnelle.

Enfin dans le choix des caméras de surveillance, il faut aussi prendre en compte le système d’alimentation. Les modèles filaires sont branchés sur secteur, tandis que les modèles non filaires sont le plus souvent équipés de batteries. Les derniers modèles déjà présents sur le marché intègrent une pile et sont complètement autonomes.

La qualité d’image de votre appareil…

Une caméra de surveillance sert à dissuader, mais en cas de vol avec effraction, elle doit permettre d’identifier le voleur. La qualité d’image et la définition de l’image doivent donc être prises en compte.

La plupart des caméras offrent une qualité d’image standard (SD). Mais l’évolution des technologies numériques permet de disposer aujourd’hui d’appareil offrant des qualités de vidéo HD 720p et 1080 p.

Si au niveau de la qualité d’image standard, voir les visages de ceux qui sont filmés est assez compliqué, avec la vidéo haute définition, les visages sont reconnaissables. À ce titre, plus le flux de la connexion au sein de la maison est important, plus la qualité d’image haute définition est agréable.

Depuis quelques années, certaines caméras intègrent des capteurs 4K tout en offrant des images Full HD ou parfois 4 K Ultra HD. Mais comme vous pouvez l’imaginer, elles sont plus couteuses que les autres modèles.

La qualité d’une bonne surveillance passe également par la possibilité de distinguer les individus la nuit. Certaines caméras dites nyctalopes disposent de LED autour de leur objectif, ce qui leur permet de se mettre en mode NUIT dès lors que la lumière s’affaiblit.

Vous retrouverez aussi sur le marché des caméras équipées de lumière infrarouge adaptée pour une surveillance dans le noir. Quel que soit le type pour lequel vous optez, vérifiez si sa distance de fonctionnement la nuit est bien adaptée pour la zone qu’elle doit filmer.

L’objectif de la caméra et l’importance du choix d’une focale adaptée

Avant de choisir une caméra de surveillance, il faut absolument examiner la taille de l’objectif. En effet, plus celle-ci est grande et plus la possibilité de filmer loin est acquise. Vous avez aussi la possibilité de voir les images avec des détails très intéressants.

Ce n’est pas le cas des petits objectifs. Ceux-ci offrent certes un grand-angle d’image, mais l’observation de certains détails est impossible.

Pour déterminer la taille de l’objectif, il faut vérifier la focale de votre appareil. Quand elle est fixe, le choix se fait en suivant les caractéristiques suivantes :

  • « 2,1 mm filme à 6 mètres de distance une scène de 14 mètres de large ;
  • 2,8 mm filme à 8 mètres de distance une scène de 14 mètres de large ;
  • 3,6 mm filme à 10 mètres de distance une scène de 14 mètres de large ;
  • 6 mm filme à 18 mètres de distance une scène de 14 mètres de large ;
  • 12 mm filme à 24 mètres de distance une scène de 10 mètres de large »
  • etc.

À défaut d’opter pour une focale fixe, vous pouvez jeter votre dévolu sur une focale variable. Elle certes onéreuses, mais permet de zoomer sur les détails qui vous intéresse sur une image.

Les caméras d’intérieur et les caméras d’extérieur…

On n’utilise pas une caméra d’intérieur en lieu et place d’une caméra d’extérieur et vice versa. Les caméras de surveillance conseillées pour votre espace intérieur sont généralement très peu voyantes dans une pièce. Par ailleurs, elles arborent une esthétique qui leur permet de fondre dans le décor.

Sur le marché, on vous proposera donc des mini caméras, des caméras-espions ou encore des caméras dômes. Elles peuvent être rotatives ou embarquer un objectif fisheye qui permet de bénéficier d’une vue à 180 °

Les caméras adaptées pour un usage en extérieur ont toutes une caractéristique principale : leur résistance. Ce paramètre est important vu qu’elles seront installées dans le jardin, sur la terrasse, au portail, etc. et qu’elles subiront les aléas du vent, de la neige ou encore de la pluie.

Pour choisir le bon, il suffit de jeter un coup d’œil à l’indice de protection qui accompagne tout appareil électrique ou électronique. L’indice IP est représenté par deux chiffres donc chacun désigne un degré de protection face aux intempéries. Dans les faits cela donne :

Pour le premier chiffre :

0 : aucune protection ;

1 : protection contre tout corps solide supérieur à 50 mm ;

2 : protection contre tout corps solide supérieur à 12,5 mm ;

3 : protection contre tout corps solide supérieur à 2,5 mm ;

4 : protection contre tout corps solide supérieur à 1 mm ;

5 : protection contre les poussières ;

6 : protection contre toute poussière.

Pour le second chiffre :

0 : aucune protection ;

1 : protection contre la condensation ;

2 : protection contre une chute en faible quantité de goutte d’eau jusqu’à 15 ° de la verticale ;

3 : protection contre la pluie jusqu’à 60 ° de la verticale ;

4 : protection contre toute projection d’eau de toute direction ;

5 : protection contre tout jet d’eau ;

6 : protection contre toute projection type paquet de mer ;

7 : protection contre une immersion de courte durée ;

8 : protection contre l’immersion permanente.

Le premier chiffre désigne donc le degré de protection dont bénéficie votre appareil contre les corps solides. Le second chiffre quant à lui définit le niveau de protection de votre appareil face à l’eau. Dans ce contexte, lors du choix de votre caméra de surveillance extérieure un 66 IP ou un 65 IP est particulièrement recommandé.

Un stockage local ou dans le cloud pour les flux vidéo…

Lorsqu’une caméra de surveillance est installée au sein d’un logement, elle filme et enregistre toutes les images qu’elle capte. Pour garder ces images, vous avez le choix entre un stockage local ou un stockage dans le cloud.

Le stockage local est constitué de la carte micro-SD. Celle-ci est intégrée dans la caméra et permet de conserver les données recueillies localement. Elles sont accessibles à tout moment. C’est aussi le cas du disque dur qui est beaucoup adapté pour la conservation des images issues d’un système de vidéosurveillance employant plus d’une caméra.

Le cloud ou nuage est un mode de stockage de plus en plus envisagé par les particuliers. Les vidéos issues de la surveillance sont donc enregistrées sur des serveurs externes et ne sont disponibles qu’en présence d’une connexion internet. Elles sont donc consultables à tout moment et en tout lieu.

Toutefois, une grande partie de la capacité de stockage doit être payée. Il est donc important de s’abonner pour bénéficier d’un espace conséquent.

Ces accessoires et fonctionnalités qui accompagnent votre caméra…

Acheter une caméra est toujours bien pour voir qui entre et qui sort de votre domicile. Mais il est encore plus intéressant d’écouter les voix de ceux qui sont filmés. Pour ce faire, veiller à opter pour une caméra intégrant un micro, mais aussi un haut-parleur.

Vous pouvez aussi opter pour un appareil qui intègre un détecteur de mouvement et une alarme dissuasive. Ces deux options sont aussi intéressantes que les autres pour optimiser la sécurité de votre logement.

Alors, comment bien choisir une caméra de surveillance ? Les conseils ci-dessus sont non exhaustifs. N’hésitez donc pas à prendre en compte l’avis d’un spécialiste en plus.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Champs invalide

Champs invalide

Champs invalide