Le plastique à la maison : c’est non

  • 7 décembre 2021
Le plastique à la maison : c’est non
Les produits à base de plastique sont de plus en plus nombreux et très utilisés dans la vie quotidienne. Cette situation témoigne du fait que bon nombre des personnes ne sont vraiment pas informées des risques qu’ils courent en adoptant ces produits. Il convient donc de faire la lumière sur les raisons d’éviter le plastique à la maison et de préciser certaines alternatives pour s’en passer.

Pourquoi faut-il éviter le plastique à la maison ?

L’utilisation des objets et produits en plastique est très peu recommandée, encore moins dans votre premier cadre de vie : la maison. Plusieurs raisons justifient d’ailleurs cela.

Le plastique est nocif pour la santé

Généralement, dans la plupart des maisons, les récipients en plastique sont utilisés pour conserver la nourriture, l’eau, etc. Ici, le danger se trouve surtout dans la conservation d’aliments chauds dans ces récipients. Ces aliments s’imprègnent ainsi de microparticules de plastiques ou de substances cancérigènes dont la consommation peut entraîner un certain nombre de complications. Pour éviter cela, la sensibilisation contre l’utilisation des objets et notamment des récipients en plastique est de mise. Dans ce sens, découvrez Ma maison ma Santé, un site sur lequel vous obtiendrez de nombreuses informations sur les dangers du plastique et quelques astuces bio. Il est aussi important de souligner que la combustion des matières plastiques libère des substances toxiques pour l’homme.

Le plastique pollue l’environnement

  La pollution de l’environnement constitue également l’une des principales raisons pour lesquelles l’utilisation du plastique est décriée. En réalité, les produits en plastique sont non biodégradables. Leur décomposition s’achève généralement entre 100 et 400 années, ce qui confirme qu’ils sont de véritables polluants pour l’environnement. Ainsi, après l’usage domestique, la gestion du recyclage de ces plastiques devient un véritable casse-tête. Ces polluants, très nombreux dans la biodiversité, perturbent ainsi le bon fonctionnement des écosystèmes. À titre illustratif, de nombreuses espèces marines comme les dauphins et les tortues meurent après ingestion de matières plastiques qu’ils confondent avec des proies. Raison pour laquelle  il est conseillé de réduire l’utilisation de produits en plastique au sein des ménages afin de protéger l’environnement.

Comment éviter l’utilisation du plastique chez vous ?

Au vu de la myriade de conséquences des produits en plastique sur l’environnement et sur l’homme, il serait judicieux d’adopter un mode de vie priorisant le zéro plastique. Pour tout vous dire, le zéro plastique est une idéologie et un mode de vie qui préconise la réduction, voire la suppression des déchets plastiques dans l’environnement. Il s’articule autour de plusieurs axes dont voici quelques-uns. Éviter les bouteilles d’eau et les plats à usage unique Tout d’abord, l’idéal est de se passer de la consommation d’eau en bouteilles et de repas en plats jetables. Cela permettra de réduire la quantité de bouteilles en plastique et de plats à usage unique rencontrés au niveau des bacs à ordures. Il s’agit là d’un véritable pas vers la réduction de la pollution environnementale.

Éviter les emballages jetables

En dehors des bouteilles et plats jetables en plastique, il faudrait aussi éviter de collectionner les emballages en plastique après vos achats. Ce sont des ensachages généralement offerts par les magasins pour transporter les produits achetés. Pour faire simple, la meilleure alternative pour se passer de ces sacs de magasins est d’opter pour des sacs biodégradables et résistants sur la durée. L’objectif est d’avoir juste quelques sacs fixes pour toutes vos courses afin de réduire les déchets plastiques.

S’habiller bio

Éviter l’utilisation du plastique consiste également à s’interdire d’utiliser les habits contenant des matières plastiques. De manière générale, de nombreux habits sont conçus à base de fibres synthétiques, de polyéthylène ou de nylons. Ces vêtements fabriqués en plastique favorisent certaines allergies. Ils peuvent notamment chauffer très rapidement provoquant ainsi des irritations cutanées. De plus, une fois devenus usés, ces habits conçus à base de dérivés de plastique constituent une nouvelle fois des déchets à gestion préoccupante. Ainsi, la meilleure solution face à ces vêtements polluants est de promouvoir les vêtements naturels 100 % coton par exemple. Ceux-ci sont réalisés en tenant compte des exigences environnementales.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Champs invalide

Champs invalide

Champs invalide