Maisons imprimées en 3D : plus rapides, plus solides, moins chères ?

  • 27 septembre 2021
Maisons imprimées en 3D : plus rapides, plus solides, moins chères ?

L'impression 3D est l'une des technologies émergentes les plus discutées de notre époque. Certains l'ont même surnommée le début de la troisième révolution industrielle. On dit qu'elle est capable de créer des maisons plus rapides, plus solides et moins chères, mais est-elle à la hauteur du battage médiatique ?

Nous explorons ci-dessous l'histoire et l'état actuel de l'impression 3D, et discutons des obstacles auxquels cette technologie est confrontée.

Qu'est-ce que l'impression 3D ?

Inventée et brevetée à l'origine en 1986 par l'ingénieur américain Chuck Hall, l'impression 3D était à cette époque une nouvelle source de technologie qui utilise la lumière laser pour relier des molécules (un groupe d'atomes) en polymères (beaucoup de molécules similaires liées ensemble), les transformant en formes solides.

L'impression 3D construit des objets couche par couche. La première étape ressemble à la façon dont une imprimante de bureau dépose de l'encre sur une feuille de papier à la forme souhaitée. Mais les imprimantes 3D continuent à ajouter de plus en plus de couches, créant ainsi un objet solide en 3D.

Cela signifie que les formes peuvent être réalisées rapidement sans moule. Et il n'y a pas de déchets. Il s'agit d'un changement considérable par rapport aux pratiques traditionnelles, comme le fraisage, où les formes sont découpées dans des matériaux et où l'excédent est mis au rebut.

Quels sont les avantages de l'impression 3D ?

Il existe cinq avantages principaux de la technologie d'impression 3D lorsqu'il s'agit de construire des maisons :

  1. Coût inférieur

 Les bâtiments en 3D ont le potentiel de réduire considérablement le coût des matériaux et de la main-d'œuvre. Une maison en Chine a été construite avec succès pour moins de 5 000 dollars. Cela peut s'avérer particulièrement important dans le monde en développement pour aider à réduire la pauvreté. En outre, la technologie devenant de plus en plus populaire, le prix d'achat d'une machine d'impression 3D et de ses pièces détachées devrait diminuer.

  1. Vitesse

La vitesse à laquelle une maison imprimée en 3D peut être construite est stupéfiante. La construction d'une maison traditionnelle prend généralement 6 à 7 mois. L'entreprise de construction chinoise HuaShang Tengda a construit une maison de 400 mètres carrés à deux étages en un mois, les modèles plus petits et moins complexes prenant beaucoup moins de temps. À l'avenir, la vitesse de construction ne peut que s’accroître.

  1. Résistance et durabilité

 La résistance est importante pour toutes les constructions, mais elle l'est d'autant plus dans les régions qui sont régulièrement confrontées à des conditions météorologiques extrêmes et à des catastrophes naturelles, entraînant de nombreux décès (que l'on espère évitables). Et malheureusement, ces régions sont souvent habitées par des nations plus pauvres. L'impression 3D a progressé au point de concevoir des maisons en béton capables de résister aux ouragans. En outre, la maison de deux étages et de 400 mètres carrés de HuaShang Tengda mentionnée plus haut serait capable de résister à un tremblement de terre de 8,0 sur l'échelle de Richter.

Conclusion

Bien qu'elle puisse déjà produire des maisons qui, dans l'ensemble, sont plus rapides, plus solides et moins chères que les constructions traditionnelles. Dans un futur proche, les maisons imprimées en 3D pourront être plus accessibles et plus efficaces. Néanmoins, l'impression 3D est sans aucun doute une technologie qui ne fera que gagner en importance à l'avenir, d'autant plus que l'industrie renforce ses pratiques durables.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Champs invalide

Champs invalide

Champs invalide