Monte-escalier, la solution pour votre maison

  • 25 mai 2021
Monte-escalier, la solution pour votre maison
Quand on est en pleine forme et en pleine capacité, il n’y a pas vraiment de grandes difficultés quand on dispose d’une maison à plusieurs étages ou encore un appartement en étage dans un immeuble sans ascenseur. Mais au fil des années, notre autonomie du quotidien peut varier, que ce soit de façon temporaire (en cas de fractures du pied par exemple) ou de façon définitive (accident grave, handicap ou encore vieillesse). Notre logement, autrefois compatible à notre capacité, peut donc, du jour au lendemain, ne plus l’être. Il y a bien sûr l’option de déménager, mais cela n’est pas souvent si facile, notamment quand on est propriétaire ou qu’on dispose d’une très bonne location à prix compétitifs. C’est pour cette raison que de nombreuses personnes décident d’aménager leur domicile afin de le rendre compatible avec une accessibilité PMR.

Trouver le modèle adapté à son besoin

Les modèles de chaise monte-escalier sont nombreux. Plusieurs critères sont à prendre en compte pour faire le bon choix. Afin de faciliter la chose, vous pouvez faire appel à une entreprise spécialisée dans l’installation de monte-escaliers. Parmi les critères à prendre en compte, l’environnement où va se trouver le monte-escalier en est le plus important. En effet, le modèle ne sera pas le même si votre escalier est très large ou s’il est exigu. L’emplacement en bas et haut de l’escalier doit aussi disposer d’une certaine surface afin de vous garantir un accès au monte-escalier en toute sécurité. Il faudra aussi définir le type de monte-escalier que vous souhaitez. Si vous êtes en chaise roulante, un modèle avec une plateforme qui accueillera votre fauteuil roulant pourra plus vous convenir que la version avec une chaise intégrée. Ceci vous permettra de ne pas sortir de votre fauteuil et ainsi réduire vos risques de chute. Suivant votre emplacement, un choix devra être fait sur l’encombrement du dispositif PMR avec si besoin (s’il y a peu de place) un monte escalier pouvant se plier lorsqu’il n’est pas utilisé.

Installation et entretien, combien ça coûte ?

Comme toute installation, un monte-escalier peut s’avérer coûteux suivant le modèle et la complexité de l’installation. Pour un tel dispositif, vous pouvez compter facilement plus de 2 000 € pour un modèle d'entrée de gamme à plus de 15 à 20 000 € pour un modèle plus élaboré. À cela, il est recommandé de prévoir un contrat d’entretien régulier afin d’éviter toute panne (cela reste un dispositif électronique), mais aussi de garantir une meilleure longévité de l’appareil. Alors quelles sont les possibilités pour financer cela ? Il faut savoir que des aides existent suivant certaines situations, proposées par des organismes comme l’Agence nationale de l’habitat (Anah) ou encore des aides régionales ou départementales. En plus de cela, l’État propose un crédit d’impôt de 25 % de la somme dépensée pour l’achat et l’installation d’un monte-escalier, mais aussi une TVA réduite à 5,5 % pour l’installation, ce qui peut encore alléger votre facture finale. Si vous ne disposez pas de la somme restante à payer, il faudra malheureusement se tourner vers les banques afin d’obtenir un prêt à rembourser sur X années. N’hésitez pas à faire jouer la concurrence pour obtenir les meilleures conditions.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Champs invalide

Champs invalide

Champs invalide