conseils maison pro

L’élaboration d’une toiture végétalisée

La toiture végétalisée se présente aujourd’hui comme une solution technique protégeant à la fois l’environnement, le climat ainsi que la toiture. Si l’idée vous tente également et que vous pensez vous lancer d’ici peu, voici tout ce que vous devez savoir sur ce concept.

Toiture végétalisée, c’est quoi ?

Actuellement, élaborer une toiture végétalisée est devenu de plus en plus banal. Cette technique est aussi bien appréciée par les particuliers que par les pouvoirs publics. Considéré comme un véritable tapis végétal, son rôle devient si crucial dans les grandes villes. D’ailleurs, cette solution de couverture commence à se développer peu à peu presque dans le monde entier. Cela n’a rien d’étonnant si elle est en train de devenir un standard dans le domaine de la construction immobilière.

Appelée aussi toit vert, la toiture végétalisée est faite de plusieurs végétaux et de matériaux tels qu’un revêtement d’étanchéité, une isolation thermique, une couche de substrat pour assurer le développement des végétaux et, bien entendu, les végétaux.

Comment élaborer une toiture végétalisée ?

L’élaboration d’une toiture végétalisée étanchéité prend en compte la structure du toit. Le principe est de couvrir une partie ou la totalité du toit de végétaux.

Une toiture végétale est composée de plusieurs couches dont l’élément porteur, le complexe de végétalisation ainsi que le complexe isolation-étanchéité.

Avant d’entreprendre les démarches de construction, il est d’abord important de vérifier la faisabilité du projet. Que le support de la toiture soit en béton, en acier ou en bois, la pente de votre toit ne doit pas excéder 20 %. Il faudra également adapter l’épaisseur de substrat au type de support.

Si vous avez une structure légère, mais que vous souhaitez avoir un toit végétalisé, assurez-vous que la couche végétale soit assez mince. Cela est très important pour que la toiture puisse la supporter. Aussi, la charpente doit être assez solide.

Les étapes indispensables

La première étape consiste à protéger le chantier. Ensuite, il est indispensable de fabriquer une pente pour assurer l’écoulement des eaux. Vous pouvez, par exemple, fixer des tringles de bois sur le sol que vous installez du plus grand au plus petit et vous le remplissez ensuite de granulats. Ensuite, vous procédez à la pose de l’étanchéité. Cette étape s’avère être assez difficile à réaliser et nécessite donc de se faire aider. Posez ensuite la deuxième couche traitée généralement anti-racine. L’étape suivante concerne la mise en place d’un support de culture permettant de cultiver la végétation. Vous avez besoin de disposer le drain sur la partie étanche afin que l’eau puisse se diriger vers les gouttières. Comme il s’agit d’une toiture végétalisée, vous terminez donc le travail avec la plantation.

Quels sont les avantages d’une toiture végétalisée ?

Les toits verts fournissent de nombreux avantages, c’est pour cette raison qu’ils se multiplient partout. Leur présence en milieu urbain apporte de l’oxygène qui filtre le maximum de polluants atmosphériques comme le dioxyde de soufre ou encore l’oxyde d’azote. Les toitures végétalisées contribuent fortement à assainir l’air ambiant tout en réduisant un bon nombre de particules qui y sont présentes.

Du côté de l’esthétisme, ce type de toit peut redonner à une ville une valeur esthétique. En effet, les bâtiments profitent d’une revalorisation, ce qui est bénéfique pour l’urbanisme. Il ne faut pas non plus négliger l’impact social que cela génère sur la qualité de vie de tous les citadins. Les toitures végétalisées contribuent donc au développement urbain, plus respectueux de l’environnement. En effet, elles peuvent être une arme importante pour lutter contre les pollutions.

Vis-à-vis du climat, végétaliser la toiture permet la réduction du besoin énergétique. En période d’été, elle diminue l’usage la dépendance en climatisation. En hiver, les pertes de chaleur sont limitées.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Champs invalide

Champs invalide

Champs invalide